Sur l’autoroute : Le jardin de Georges Brassens

           

Sur l’autoroute A9, sur l’aire de repos au niveau de Sète, un peu avant Montpellier, on peut découvrir un petit parcours créé en hommage à l’enfant du pays, le sétois Georges Brassens. Pièces maîtresses du parcours : deux stèles où on le voit avec ses attributs caractéristiques : sa pipe, sa moustache et sa guitare.

               
Georges Brassens auteur, compositeur, poète, chanteur et guitariste (1921-1981)

À ses pieds, une valise et surtout l’un de ses chats préférés, lui l’amoureux, pas seulement des bancs publics, mais aussi des félins, appétence qu’il dut prendre chez Jeanne, l’amoureuse des animaux où les félins se promenaient en toute liberté dans l’impasse Florimont et grimpaient sur les genoux de Georges.

        

Sur un encart, se détachant sur un fond rouge, on peut lire ce texte :
« Les chansons, l’amour, le langage, l’amitié sincère et généreuse, la littérature et… les pâtes à l’italienne faisaient son bonheur. Drôle ou grave, critique, irrévérencieux parfois, il croquait la société, la vie, la mort et l’amour en phrases ciselées, en mots choisis avec une précision d’horloger.
Il était entier, non conformiste… libre.

Là, si le cœur vous en dit, faites un petit tour dans son univers, relaxez-vous, lisez, jouez à la pétanque ou allongez-vous… et chantonnez.
Et s’il vous reste un peu de temps, ou demain ou une autre fois, vous pouvez pousser jusqu’à Sète à l’Espace Georges Brassens 67 boulevard Camille Blanc, pour une jolie balade dans sa vie e son œuvre, en écoutant ses mots, sa musique et sa voix. »

        
         Gare au gorille !

Autour de ce visage dressé sur l’horizon, sont réunis quelques références à ses chansons, le texte de certaines d’entre elles, des figurines illustrant des chansons, évoquant par exemple des chansons connues comme La mauvaise réputation, Les amoureux des bancs publics, Les trompettes de la renommée, La non demande en mariage ou d’autres bien moins connues comme Le mécréant, Les amours d’antan, La première fille, La princesse et le croque-notes, La ballade des gens qui sont nés quelque part

           
Exemples de textes : Les trompettes de la renommée, Le mécréant…

Le choix retenu donne une idée de la richesse de la palette de son répertoire, mélangeant chansons anciennes (La mauvaise réputation), un peu plus récentes (Les amours d’antan) ou   beaucoup plus récentes (La ballade des gens qui sont nés quelque part).

Voir aussi
* Brassens et Louis Nucéra -- Brassens à Sète --
* Le jardin de Charles Trénet  --

<<< Christian Broussas - GB Jardin, 19 mai 2018 - <<© • cjb • © >>>