10 février 2018

Henri Bouyé Un Brassens méconnu

Brassens libertaire : témoignage d’Henri Bouyé (extraits) J’étais alors secrétaire général de la Fédération anarchiste et co-responsable à la rédaction du journal Le Libertaire. Au début de l’été 1946, je vis arriver un grand gaillard moustachu, un tantinet débraillé, chevelure abondante et négligée, qui me gratifia d’un grand sourire en me disant : « C’est toi Bouyé ? Je viens du siège du Libertaire (145, Quai de Valmy) pour un entretien au sujet d’un article, et tes copains, après m’avoir donné ton adresse, m’ont dit... [Lire la suite]
Posté par Frachet à 19:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]